• Pauvre esclave

    Pauvre esclave

    Ceci est une véritable leçon d'histoire. Le Noir était sans doute un esclave pour l'home riche. Le voilà réduit au vagabondage. Peut-être a-t-il cogné à la porte de son maître pour manger, mais l'homme lui fait la morale : "Si t'étais mon esclave, tu mangerais." En réalité, beaucoup d'esclaves libérés du Sud américain sont retournés chez leur ancien "Propriétaire" pour se faire engager à un salaire très bas, car la liberté, dans cette partie des États-Unis, était synonyme d'une épouvantable misère. Feuille de musique de 1861.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :